Bénéficiez d'un examen de Santé
03 83 44 87 50

Accueil téléphonique :
du lundi au vendredi
de 08h00 à 20h00

Accueil téléphonique :
du lundi au vendredi
de 08h00 à 20h00

FacebookTwitter

Vous avez entre 16 et 25 ans…

Voici les « bons réflexes » à adopter pour être bien remboursé de vos frais médicaux :

1. Demander votre propre carte vitale

Une carte vitale à 16 ans ? Comment ça se passe à partir de 18 ans ?

A 16 ans, l’Assurance Maladie vous adresse une carte Vitale automatiquement. Même si vous dépendez encore de la Sécurité Sociale de vos parents, c’est aussi l’âge où vous êtes susceptible d’aller seul chez le médecin. Il est alors pratique d’avoir sa propre carte Vitale plutôt que d’emprunter systématiquement celle de l’un de vos deux parents.

A partir de 18 ans, vous ne dépendez plus de la sécurité sociale de vos parents, vous devenez un assuré autonome de la Sécurité Sociale. Ainsi, vous pouvez vous faire rembourser directement sur votre compte bancaire, enregistré auprès de votre CPAM. Les soins vous seront donc remboursés directement avec votre n° de Sécurité Sociale qui apparaitra à la lecture de votre carte Vitale.

Mais pour être bien remboursé de vos frais médicaux, adoptez les « bons réflexes » :

 

  • Etape 1 : connectez-vous au compte ameli de votre parent ouvreur de droits, rubrique «Mes démarches»
  • Etape 2 : accédez à votre dossier dans la rubrique «Commander ma carte Vitale»
    > choisissez le bénéficiaire concerné (vous)
    > vérifiez les informations
  • Etape 3 : téléchargez les documents et validez
    > la photo d’identité numérique
    > la pièce d’identité numérique
  • Etape 4 : vous pouvez suivre l’envoi de votre carte Vitale depuis le compte ameli de votre parent.

Et si je n’ai rien reçu ? Si je l’ai perdue ? Contactez la CPAM de votre lieu de résidence, déclarez la perte de votre carte sur le compte ameli de votre parent, à l’accueil le plus proche ou par courrier.

Pensez à la mettre à jour chaque année sur une borne dans votre CPAM ou une pharmacie.

 

 

2. Créer votre compte AMELI

Rendez-vous sur https://assure.ameli.fr et préparez votre RIB (celui déjà transmis à votre caisse d’assurance maladie) et votre carte Vitale puis cliquez sur « Créer un compte ».
Renseignez les informations demandées puis validez la création de votre compte ameli en cliquant sur le lien reçu par courriel. Vous avez déjà accès à votre compte ameli !
Ce service est également disponible avec l’application ameli pour smartphone disponible sur l’App Store et Google Play.

 

3. Choisir votre médecin traitant

Pour une meilleure prise en charge de votre santé, le médecin traitant coordonne et oriente vers les spécialistes.
Pour un remboursement optimal, déclarez un médecin traitant.

Si on ne déclare pas de médecin traitant à la CPAM on est moins bien remboursé.

  • Le médecin que vous avez choisi peut faire cette déclaration en ligne, sur présentation de votre carte Vitale, lors d’une prochaine consultation à son cabinet
  • en complétant un formulaire que vous transmettez à la CPAM.

 

 

4. Cotiser à une complémentaire santé

Si vos revenus sont trop faibles pour cotiser à une complémentaire santé, bénéficier d’une complémentaire santé, il existe un dispositif qui permet, gratuitement, de bénéficier d’une couverture complète de leurs dépenses de santé.  Une complémentaire peut intervenir pour vous aider à faire face aux dépenses qui restent à charge, sans que vous ayez à payer.

Grâce à la Complémentaire santé solidaire (C2S), la part complémentaire de vos dépenses chez le médecin, à la pharmacie, dans un laboratoire d’analyses médicales, à l’hôpital, chez le dentiste est prise en charge. Cela peut également concerner sous certaines conditions les verres et la monture de vos lunettes, les prothèses dentaires (couronne, appareil dentaire), les prothèses auditives.

Avec la C2S, vous ne payez pas vos frais de santé, c’est la CPAM qui rembourse directement le professionnel.

  • Par internet : en la demandant sur votre compte ameli,
  • Sur place : en vous rendant dans un des points d’accueil de votre CPAM et en remplissant le formulaire papier.

Munissez-vous, pour cette démarche, de votre numéro d’allocataire de la CAF et votre dernier avis d’imposition.

 

 

5. Créer votre Espace Santé

blabla

 

 

6. Demander votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM)

Vous allez voyager en Europe ou en Suisse ? Au moins 15 jours avant votre départ, demandez votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM).

Elle vous permettra d’attester de vos droits à l’assurance maladie et de bénéficier d’une prise en charge sur place de vos soins médicaux urgents et inopinés, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour.
Elle est valide 2 ans, aucun document ou justificatif à fournir.

  • Par Internet : connectez-vous sur votre compte ameli
  • Par téléphone : composez le 36 46 (service gratuit + coût de l’appel),
  • Sur place, en vous rendant dans un des points d’accueil de votre CPAM.

La Carte Européenne d’Assurance Maladie est utilisable en version dématérialisée dans votre application ameli pour smartphone et tablette. Pensez-y !

 

 

Enfin, prendre soin de votre santé

 

Vous souhaitez vous inscrire à l’examen de prévention en santé,
contactez nos services du lundi au vendredi de 8h à 20h :

et nous vous rappellerons pour convenir avec vous d’une date de rendez-vous.

 

 

Sur mes_tips_sante

toutes les infos pour prendre en main votre santé sans prise de tête